Comment protéger le chantier avant de peindre vos pièces ?

Les travaux de peinture, silencieux et tranquilles, peuvent avoir une dimension sereine très appréciable dans le cadre d’une rénovation d’appartement ou de maison.

Cependant, cela reste des travaux ! Il est donc nécessaire de préparer la pièce avant de débuter la phase de peinture.

Outre le fait de vous munir des bons outils, de choisir les peintures et de préparer vos murs, vous devez également protéger la pièce que vous souhaitez peindre avant de vous lancer dans ce projet.

En effet, la protection de la pièce est essentielle avant la peinture.

Que vous ayez un sol neuf ou ancien, il est important de vous assurer que la peinture ne coule pas sur le sol, ou sur les prises.

Génie Multiservices vous explique comment protéger votre pièce afin de la préparer à vos travaux de peinture !

protection chantier peinture Nantes | Génie Multiservices

Vider la pièce avant de la peindre

La toute première chose à faire avant de commencer la peinture de vos espaces intérieurs, c’est de vider les pièces. En effet, lorsque vous peignez les murs ou le plafond, vous devez pouvoir circuler librement.

Éviter les meubles et enjamber les éléments serait une perte de temps.

D’autant plus qu’à n’importe quel moment, vous risquez de mettre un coup de pinceau ou de rouleau plein de peinture sur un meuble. L’intérêt en vidant la pièce que vous allez peindre, c’est de vous simplifier la tâche, mais également de protéger tous vos meubles.

Nous vous conseillons donc de retirer les commodes, les sommiers, les bibliothèques… Tous les meubles qui peuvent être retirés sans trop de problème.

Si vos meubles sont trop lourds ou doivent être démontés pour pouvoir être sortis de la pièce, vous pouvez également les mettre dans un coin et les déplacer en fonction des zones que vous peignez.

À lire également : Préparer des travaux chez soi : comment faire le vide ?

Protéger les espaces sensibles

Une fois que votre pièce est vide et que vous avez retiré toutes les photos du mur ainsi que les cadres, vous pouvez passer à l’étape suivante. Il s’agit alors de protéger les espaces sensibles.
Par espaces sensibles, nous évoquons les prises, les luminaires, les cadres de fenêtres et les éventuels quarts-de-ronds déjà installés.

Protéger ces espaces implique d’avoir du scotch peinture plus souvent appelé bande cache. Ce scotch à la texture papier se déchire très facilement, et est conçu pour être collé sur les murs et plafonds.

Placez-le de sorte à protéger les contours de prises et les cadres des fenêtres. Ainsi, lorsque vous peignez vous ne risquez pas de déborder et de mettre un coup de peinture sur le rebord d’une fenêtre.

Installer une bâche de protection

Dernière étape de la protection : la bâche ! Cette bâche plastique peut s’acheter dans tous les magasins de bricolage, et est disponible en plusieurs épaisseurs et dimensions. Notre conseil : investissez dans une bâche de qualité.

En effet, certaines bâches peu chères peuvent sembler suffisantes pour protéger le sol. Mais n’oubliez pas qu’en peignant, vous allez vous déplacer et marcher. Or, le moindre faux-pas risque de déchirer une bâche de mauvaise qualité.

Ce qui entraîne un espace dans lequel la peinture peut s’immiscer en cas d’incident.

Il suffit de mettre un peu trop de peinture sur votre pinceau ou votre rouleau pour faire une tâche qui ne partira pas sur le sol.

Investissez donc dans une bâche de qualité, et scotchez-la sur la base de vos murs. Cette dernière, suffisamment grande, doit pouvoir couvrir toute la pièce sans bouger pendant toute la durée de vos travaux.

Protéger votre pièce avant de la peindre

La protection du chantier dans le cadre de travaux de peinture est indispensable. Il s’agit d’assurer la propreté et le bon état de vos meubles, des éléments présents dans la pièce, et du sol.

Munissez-vous du bon matériel, ou faites appel à un professionnel de la rénovation comme Génie Multiservices !

À lire aussi :

Evaluations Google
4.9
Basé sur 52 avis
error: Content is protected !!