Pourquoi y a-t-il tant de différences de prix dans les parquets au m² ?

Le parquet fait partie des revêtements de sols favoris des Français. Et ce n’est pas pour rien !

Particulièrement résistant, esthétique et élégant, le parquet a plus d’un tour dans son sac.

Surtout lorsque l’on sait que chaque parquet a des particularités qui lui sont propres.

Si vous êtes à la recherche du revêtement idéal pour la rénovation de votre appartement ou de votre maison, peut-être est-ce le parquet? 

Mais pour avoir toutes les informations, il est indispensable de connaître le prix du parquet au m².

Et par ailleurs, qu’est-ce qui explique des disparités aussi flagrantes en ce qui concerne le prix des différents parquets ?

Génie Multiservices, votre parqueteur à Nantes, vous explique tout sur ce point essentiel.

Prix du parquet au m2 | Génie Multiservices

Chaque parquet est unique

Tout d’abord, il est important de savoir que chaque parquet a des particularités qui lui sont propres.

Tous les parquets sont composés d’une essence de bois en particulier, et selon des méthodes de production qui ne sont pas laissées au hasard.

Cela s’explique notamment par le fait que le travail du bois est une expertise très précise, dans laquelle chaque détail compte.

Une méthode de production du parquet permet d’obtenir certaines qualités techniques, là où une autre méthode aura un autre impact.

Il est donc indispensable de bien vous renseigner sur les utilisations que vous comptez faire de votre parquet, et sur les pièces dans lesquelles vous allez l’installer.

Une fois que vous avez toutes les informations, vous pouvez vous renseigner sur les types de parquets qui vous conviennent le mieux.

Voici les critères indispensables, qui vous permettent de mieux comprendre le prix au m² proposé dans les magasins de bricolage et de rénovation de la maison.

À lire également : Massif, contrecollé, stratifié : quel parquet choisir ?

L’épaisseur de la couche supérieure

Le tout premier critère est l’épaisseur de la couche supérieure. En effet, cette couche supérieure est celle qui sera en contact avec les pieds, les meubles et les chaussures.

C’est donc celle qui va vous donner l’aspect esthétique, mais également le ressenti physique lorsque vous marcherez sur votre parquet.

Il est souvent nécessaire que la couche supérieure soit suffisamment épaisse, pour ne pas s’abimer en seulement 1 ou 2 ans. C’est à ça que l’on reconnaît un bon parquet.

Et c’est aussi ce qui explique le prix élevé du parquet en question, puisque plus le bois supérieur est épais, plus les matières premières coûtent cher.

Si vous souhaitez un parquet de qualité, qui ne perd pas de sa superbe dans le temps, nous vous recommandons d’investir dans un parquet épais et solide.

La composition du parquet

Ensuite, l’essence de bois que vous sélectionnez est un autre point indispensable. En effet, chaque essence de bois a des spécificités particulières.

Le chêne sera plus résistant que le cerisier, mais ce dernier pourra par exemple être plus souple, et donc plus agréable sous vos pieds.

Pour sélectionner la bonne essence de bois, il est avant tout indispensable de vous interroger sur l’utilisation que vous comptez en faire, et sur les attentes que vous avez pour votre parquet.

En outre, prenez le temps de vous interroger sur la dimension esthétique que vous recherchez : multifrises pour de la récupération de chutes de bois, ou du parquet entier avec des gros nœuds de bois ?

Les traitements apposés sur le bois

Vient alors la question de la résistance du parquet, en fonction des situations dans lesquelles il va être utilisé.
C’est le moment de vous interroger sur les pièces que vous souhaitez parqueter. Par exemple, pour poser du parquet dans la salle de bain, il est indispensable de sélectionner du bois traité contre l’humidité.

Ce dernier restera ainsi en très bon état, malgré une exposition presque constante à l’humidité. Ce qui impliquera nécessairement un prix plus élevé au m².

Le mode d’assemblage

Pour finir, le mode d’assemblage a également un grand impact sur le prix au mètre carré de votre parquet.

Pose flottante, languette ou collée… À vous de voir ce qui vous convient le mieux, afin d’investir de façon pertinente dans un parquet pensé pour votre confort !

À lire aussi :

Evaluations Google
4.9
Basé sur 55 avis
error: Content is protected !!